L’IA déjà mise en oeuvre dans 37% des entreprises

Le nombre d’entreprises et d’administrations mettant en oeuvre les technologies d’intelligence artificielle a triplé l’an dernier, selon l’enquête CIO Survey 2019 de Gartner. Avec la progression des déploiements, le manque de compétences spécialisées se confirme. Le cabinet d’études suggère aux organisations de former leurs collaborateurs ayant une expérience en gestion de la donnée.

Selon Gartner, les DSI s’aperçoivent qu’une transformation numérique durable va de pair avec l’automatisation des tâches. (Crédit : Pixabay/Geralt)

Malgré le manque de profils spécialisés en intelligence artificielle, le nombre d’entreprises utilisant ces technologies a progressé de 270% au cours des quatre dernières années et triplé l’an dernier, selon l’enquête CIO Survey 2019 tout juste publiée par Gartner. Selon le cabinet d’études, 37% des organisations les ont mis en oeuvre sous une forme ou une autre, contre 10% il y a quatre ans et 25% l’an dernier, rappelle Chris Howard, vice-président recherche chez Gartner. A travers cette enquête, le cabinet aide les DSI et responsables IT à établir leurs priorités pour l’année. Pour la réaliser, il s’appuie sur les réponses de plus de 3000 DSI dans 89 pays intervenant dans les principaux secteurs d’activité et pesant 284 milliards de dollars de dépenses IT.

La forte progression de l’IA est due à la maturation significative de ses capacités. « Nous restons loin d’une IA pouvant prendre entièrement la main sur des tâches complexes, mais nous sommes maintenant parvenus au travail augmenté par l’IA et à la science de la décision, ce que nous appelons l’intelligence augmentée », constate M. Howard. Selon Gartner, les DSI s’aperçoivent qu’une transformation numérique durable va de pair avec l’automatisation des tâches. L’IA est partie intégrante de toute stratégie numérique, estime le cabinet en indiquant que 52% des groupes de télécommunications déploient actuellement des chatbots – robots conversationnels –  et que 38% des fournisseurs de services de santé utilisent des outils d’aide au diagnostic. La protection contre la fraude et la segmentation des clients figurent parmi les autres cas opérationnels.

Former ses propres collaborateurs à l’IA

Toutefois, c’est au fur et à mesure qu’augmente leur adoption de l’IA que les entreprises s’aperçoivent qu’elles peinent à recruter des compétences dans ce domaine. Pour 54% des répondants à une enquête Research Circle de Gartner, le manque de ressources se place au 1er rang des difficultés auxquelles leur organisation doit faire face. « Pour garder de l’avance, les DSI doivent être créatifs », conseille M. Howard. « S’il n’y a pas de talents IA disponibles, une autre possibilité consiste à investir dans des programmes de formation pour les collaborateurs qui disposent d’une expérience en statistiques ou en gestion des données. » Selon le vice-président recherche, certaines organisations créent également des postes partagés avec leurs partenaires.

Article rédigé par

Maryse Gros

Journaliste, chef de rubrique LMI

Jan, 24, 2019

0